Mission octobre 2018

Du 23 octobre au 2 novembre 14 membres de l’association ont participé à la mission annuelle Grandis et Deviens au Vietnam. Pour cette mission ils avaient collecté plus de 200 kg de vêtements et préparé les activités à faire dans les classes des écoles où nous apportons une aide.
Cette mission avait pour but de rencontrer les autorités vietnamiennes dont nous dépendons, de vérifier la réalisation et la pertinence des actions de l’association, et de mieux percevoir la vie et les difficultés des vietnamiens.

Les objectifs que l’association s’était fixés sont atteints. Voici les grandes lignes à retenir:
Rencontres avec les autorités vietnamiennes du VUFO.
En préalable nous leur avons précisé notre position :

  • A cette mission nos membres viennent nombreux, à leur frais, afin de constater la réalisation et la pertinence de nos actions et estimer les besoins de l’orphelinat et des écoles. Ils rencontrent la population, achètent des objets qu’ils vendent en France lors d’événements dont le bénéfice s’ajoute aux dons indispensables pour vous aider.
  • Nos moyens étant limités, nous n’engageons que les actions que nos finances permettent de poursuivre d’année en année. Ces actions sont dans le domaine de la scolarisation, auxquelles s’ajoutent les opérations chirurgicales de The Anh et Kim Hoang que nous voulons mener à leur terme.

Après les remerciements d’usage le VUFO de Can Tho déclara apprécier notre fidélité à nos engagements puis nous présenta deux demandes :

  • Financer la scolarisation de 3 enfants supplémentaires, trop âgés pour poursuivre leurs scolarisations dans les écoles publiques. Parmi eux se trouve Han.
  • Faire réopérer Han, dont l’état de la joue s’aggrave. Le problème est que nous n’avons plus les moyens de réaliser cette action.
  • A Vi Tanh le Vufo local accepta, enfin, de lancer la procédure d’officialisation de nos aides dans les écoles. Cela prendra plusieurs mois mais facilitera notre action.

 

A CAN THO

  • A la petite école les sœurs et les enfants apprécièrent nos animations. Le fait d’être nombreux permet d’avoir beaucoup de petits ateliers de 4 à 5 élèves chacun. Toutes les 20 minutes les enfants changent de groupe et restent actifs et concentrés.
  • Les 2 matinées passées avec ces enfants dans une salle de jeu furent l’occasion de partager leur joie et leur dynamisme. Très pauvres ils sont peu accoutumés à être à telle fête.
  • A l’orphelinat nous avons « pouponné » les plus petits orphelins lesquels réclament plus de marques d’affection et avons rencontré les plus âgés que nous scolarisons.

 

Ecoles de Vi Tanh

  • Après avoir assisté à la remise du riz mensuel aux élèves aidés nous procédâmes aux animations. Un regret: le manque de temps disponible pour le faire dans les quatre écoles où nous intervenons.

 

Micro-crédit

  • Seul un petit groupe visita les maisons et élevages de 4 familles dont l’accès se fait par des 2 roues. Difficile de s’introduire à 14 chez des particuliers pour mener un entretien constructif. Les habitations sont faites d’assemblages de bambous et tôles, les élevages, très primaires, sont protégés de la pluie par des toiles de sacs. Plusieurs propositions sont apparues pour améliorer cette activité.
  • C’est dans cette région que les vêtements collectés en France sont distribués par des associations vietnamiennes de femmes.

 

En conclusion
Nos actions sont bien menées (orphelinat, petite école des sœurs, écoles de Vi Than et microcrédit). Nous en félicitons Hai et Thuy ainsi que les différents responsables vietnamiens avec lesquels ils interviennent. Nous revenons avec l’élargissement, en cours, de notre périmètre d’activité et des propositions pour améliorer nos aides.

Remercions les membres qui ont préparé et participé activement à cette mission. Ils se sont impliqués dans les animations faites dans les écoles, dans l’accompagnement des élèves dans un centre de loisirs, ont réparti les vêtements collectés en France et acheté des objets qu’ils vendront en France lors des événements qu’ils créent pour participer au financement de l’association. Ils reviennent encore plus soudés par ce voyage et avec une meilleure connaissance du quotidien des vietnamiens et de leurs difficultés. Vous pouvez consulter sur leur site Facebook « Les amis de Grandis et Deviens » leur vécu de cette mission.

 

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.